21 juillet 2017

Stagiaires

AFFECTATIONS ANNUELLES DES STAGIAIRES GT DU 20 JUILLET 2017

Cher(e) collègue,

Lauréat(e)s d’un concours du second degré, vous venez d’être affecté(e)s dans un établissement de notre académie pour y effectuer votre stage. Nous vous souhaitons la bienvenue dans notre académie et dans le métier. Nous nous tiendrons à votre disposition pour vous accompagner et vous faciliter l’entrée dans le métier tout au long de l’année.

CONDITIONS D’AFFECTATION :
Lors du groupe de travail, qui s’est tenu ce jour, les militants du SNES-FSU ont effectué un lourd travail de vérification des vœux, des barèmes (rang de classement au concours, situation familiale et situation administrative) et ont fait force de propositions pour améliorer vos affectations. Au-delà, le SNES-FSU est intervenu auprès de l’administration pour la prise en compte de situations individuelles compliquées peu traduisibles en nombre de points au barème.

CONDITIONS DE STAGE :
Le ministère a prévu des conditions de stage variables selon le concours obtenu, le diplôme obtenu et l’expérience professionnelle :
• service à temps plein, avec un tuteur et une formation si besoin (liste d’aptitude, lauréats avec plus d’1,5 an d’exercice entre le 1/09/2014 et le 1/09/2017 et ceux des concours réservés)
• service de 8 à 10 heures pour les certifiés et 7 à 9 heures pour les agrégés, avec un tuteur et une formation dite « adaptée » (précédents titulaires d’un master 2 ou d’un diplôme équivalent)
• service de 8 à 10 heures, avec deux tuteurs l’un « de terrain », l’autre universitaire.
La formation sera délivrée dans le cadre du M2 MEEF à l’ESPE (CAPES/T et CPE 2016 qui
doivent valider leur master)

LES PROPOSITIONS DU SNES-FSU en matière de FORMATION :
Lutter contre la crise de recrutement : Cette année, 14,3% des postes sont non pourvus aux concours du second degré, auxquels s’ajoutent les postes libérés par les candidats admis à plusieurs concours. Le ministère communique sur une amélioration du recrutement depuis 2013 mais de nombreux postes resteront vacants. Pour lutter contre la crise de recrutement, il faut améliorer les conditions de travail et de formation et les salaires
Une entrée progressive dans le métier : Le service en responsabilité des stagiaires devrait correspondre au 1/3 du service d’un titulaire, les titulaires en première année (T1) seraient à mi-temps et les T2 à 2/3 heures.
Une formation continue de qualité tout au long de la carrière est également indispensable.

En toutes circonstances, vos élus et votre syndicat se tiennent à vos côtés. Face aux turpitudes du management, à la gestion à courte vue, à l’obsession comptable, le SNES-FSU continue d’organiser la solidarité des collègues, autour de valeurs d’équité, de respect des personnels, pour un service public d’éducation plus juste et plus efficace. Renforcez le poids de votre syndicat en adhérant et en participant à ses actions.
Nous vous donnons, dès à présent, rendez-vous le lundi 28 août.

Un ministre qui ne dit pas tout... !
Le 6 juillet, le ministre de l’Éducation nationale, J.-M. Blanquer, adressait un mail à l’ensemble des personnels de notre ministère pour, notamment, nous remercier du travail que nous accomplissons quotidiennement auprès de nos élèves.
Dans ce mail de remerciements, notre ministre a tout simplement omis de nous parler de deux mesures qui vont toucher l’ensemble des personnels, titulaires et stagiaires dès la rentrée 2017 :

  • jour de carence : au prétexte d’égalité entre les salariés du privé et du public, le gouvernement remet en œuvre un jour de carence pour les congés maladie des fonctionnaires. Dans le privé, plus de 60% des salariés n’ont pas de jour de carence, leur salaire étant maintenu par leur employeur. Pour les autres, il y a 3 jours de carence.
    Quelle égalité ? faux prétexte !
  • gel du point d’indice : alors que le point d’indice a été gelé entre juillet 2010 et juillet 2016, le gouvernement remet ça pour 2018. C’est inacceptable ! Rappelons que pour un certifié au 8e échelon, la perte de salaire entre 2000 et 2017 correspond à 2 mois de salaire par an !

Pour être informé, conseillé, pour continuer à construire les revendications de la profession, pour vous former, adhérez au SNES-FSU : s3nic@snes.edu ou 04.97.11.81.53
N’hésitez pas à contacter les responsables académiques du secteur stagiaires :
Fabienne Langoureau, Didier Gode, Bruno Combette